There was an error in this gadget
Le but de ce blog est d'eduquer et de discuter a propos des desastres naturels avec un focus sur l'activite et la vulnerabilite sismique, de reporter des informations generales relatives au tremblement de terre d'Haiti du 12 janvier 2010 et aux tremblements de terre du monde. Il met l'accent sur les efforts de reconstruction d'Haiti et la necessite d'utiliser des techniques de conception des structures de batiments et construction parasismique dans la construction des infrastructures physiques.

Haitilibre.com / Les dossiers

Saturday, April 14, 2012

Des etudes de l'Institut Geologique Americain (USGS) lient l'industrie du gaz et de l'huile a l'existence de tremblements de terre

Une meilleure comprehension de la formation des tremblements de terre permet aux pays du monde y compris Haiti de se proteger contre les effets devastateurs de ces seismes. Durant des millenaires plusieurs theories s'etendant du catastrophisme au tectonisme ont ete emises pour expliquer la formation des tremblements de terre. Cependant durant ces dernieres annees plusieurs etudes lient l'existence de tremblements de terre a des phenomenes naturels non tectoniques et a d'autres phenomenes causes par l'homme. Cet article presente les resultats d'une etude de l'Institut Geologique Americain liant l'existence de tremblements de terre de faible magnitude dans la region mediane des Etats-Unis a la production de gaz et d'huile dans cette region. De toute facon une perspective scientifique d'action humaine dans la provocation  de tremblements de terre vaut la peine d'etre connue.
  
La production de l'huile et du gas peut expliquer une augmentation sensible de petits tremblements de terre dans les regions situeees au milieu des Etats-Unis selon une etude de l'Institut Geologique americain

Le taux a augmente a un multiple de six de la fin du vingtieme siecle a l'annee derniere, rapporte l'equipe, et les changements sont "presque certainement produits par l'homme."

D'autres experts appartenant a d'autres institutions n'admettent pas tous les conclusions de cette etude qui devrait etre publiee dans une rencontre a la fin de ce mois.

L'etude rapportait qu'une legere augmentation des activites sismiques commencant en 2001 provient de la production de methane le long de la frontiere entre Colarado et New Mexico. L'augmentation commencait quand la production de methane demarrait dans cette region d'apres William Ellsworth de l'Institut Geologique americain

Cette augmentation sur la section mediane de la nation est devenue plus enorme depuis 2009 en raison de l'existence accrue de tremblements de terre dans une variete de regions productrices d'huile et de gas incluant quelques-uns en  Arkansas et Oklama d'apres les chercheurs.

La relation entre l'augmentation d'activites sismiques et et la production d'huile et de gaz n'est pas claire d'apres les chercheurs. Ils notent que d'autres scientistes ont lie les trmblements de terre a l'injection d'enormes quantites d'eaux ordurieres dans les profondeurs du sol. On se souciait de potentiels tremblements de terre a partir d'une faible injection de fluides durant un processus appele "fracturing", ou "fracking" utilise pour extraire le gaz. Mais Ellsworth disait qu'il est confiant que le "fracking" n'est pas responsable des tremblements de terre selon les conclusions de son etude en se referant a d'autres etudes anterieures.

L'etude couvre une une region des Etats-Unis s'etendant a l'ouest de Ohio et a l'est de Utah. Elle denota des seismes de magnitude 3 et plus.
.
Les tremblements de terre de magnitude 3 sont insignifiants et ne peuvent etre ressentis que dans les etages superieures de batiments ou peuvent causer des voitures en stationnement de secouer legerement. Le plus important seisme note dans l'etude etait un tremblement de terre de magnitude 5.6 qui frappa Oklahoma le 5 Novembre dernier endommageant des douzaines de maisons. Les experts disaient qu'il etait trop fort pour etre lie a la production de l'huile et de gaz.

Les chercheurs rapporterent que de 1970 a 2000 21 tremblements de terre se produisaient en moyenne par an dans la region etudiee. Cela augmenta a environ 29 par an de 2001 a 2008, ecrivent-ils, et les trois annees suivantes produisirent des totaux de 50, 87 et 134 respectivement.

Les resultats de l'etude sont significatifs et sont probablement dus aux contraintes artificielles ou crees par l'homme.

"Le point important qu'il faut se rappeler est que les tremblements de terre de magnitude 3 sont reellement faibles", disait Lohman.
.
Habituellement, c'est l'energie geothermale, les barrages ou la prospection. Avec des tremblements de terre de magnitude 4, une personne ressentirait une secousse aigue, mais probablement ne dure pas assez longtemps pour endommager les batiments, disait-elle.

L'idee est de comprendre que l'activite humaine provoque des tremblements de terre, disait-elle. Une possibilite est que les fluides injectes changent la friction et l'epaisseur des mineraux sur les lignes de failles. Un autre concept est qu'ils changent la pression souterraine parce que le fluide  retenu  cree et "prepare quelque chose pret a se declencher", disait Lohman.

Mais un autre expert n'etait pas convaincu du lien aux operations d'huile et de gaz.

.Austin Holland, le sismologue de l'Etat de Oklahoma, disait que le nouveau travail presente une "hypothese interessante" mais que l'augmentation des taux de tremblements de terre pouvait simplement etre le resultat de processus naturels. Holland disait que des groupes de tremblements de terre peuvent se produire naturellement, et que les scientistes n'arrivent pas a comprendre pleinement les cycles naturels d'activite sismique dans le centre des Etats-Unis. Des archives sismiques  detaillees pour la region datent de quelques dizaines d'annees, disait-il, tandis que les cycles naturels s'etendent sur des dizaines de milliers d'annees. Le minimum de connaissances disponibles ne permet pas d'exclure les processus naturels comme cause de l'augmentation, disait-il.

http://www.theintelligencer.net/page/content.detail/id/568353/Federal-Study-Ties-Oil-and-Gas-I---.html

No comments:

Post a Comment