There was an error in this gadget
Le but de ce blog est d'eduquer et de discuter a propos des desastres naturels avec un focus sur l'activite et la vulnerabilite sismique, de reporter des informations generales relatives au tremblement de terre d'Haiti du 12 janvier 2010 et aux tremblements de terre du monde. Il met l'accent sur les efforts de reconstruction d'Haiti et la necessite d'utiliser des techniques de conception des structures de batiments et construction parasismique dans la construction des infrastructures physiques.

Haitilibre.com / Les dossiers

Saturday, December 21, 2013

Il est temps de passer aux actes pour eviter la repetition des catastrophes du tremblement de terre du 12 janvier 2010

Face a notre sous-developpement nous avons tendance a copier les modeles exotiques. Cependant il faut viser a ne pas copier ces modeles servilement. Il faut adopter les modeles suivant notre realite. Certains modeles des pays developpes naissent des necessites du developpement. D'autres ont ete crees pour exhiber leur grandeur ou dans un but competitif face a d'autres pays. Certains Haitiens peuvent rever qu'Haiti soit pourvue de viaducs munis d'echangeurs. Haiti a-elle la necessite pour le developpement de telles infrastructures?

 Le tremblement de terre du 12 janvier 2010 a attire l'attention du monde entier par l'ampleur de la catastrophe, la necessite de contributions philantropiques, une occassion en or pour les decherpilleurs internationaux de profiter des malheurs de ce pays, la curiosite des sismologues d'investiguer ce tremblement de terre dans une perspective scientifique mondiale. On n'a cesse de repeter la necessite d'un code de construction. l'incorporation des normes parasismiques dans les pratiques de construction, l'education de la population pour la proteger contre les degats causes par les tremblements de terre, la responsabilite du Ministere de l'Education Nationale dans l'elaboration des curriculums appropries a ce sujet. Quatre ans vont bientot s'ecouler et qu'en est-il fait? Les gens continuent a construire comme par le passe. Un code de construction national n'est jamais promulgue. L'Etat n'assume pas ses responsabilites pour eviter la repetition d'une pareille catastrophe. La presse parlee et ecrite a diffuse des editions a ce sujet. Cependant les actes sont inexistants. Nous passons notre eternite a theoriser sans developper un modele theorique efficace visant a sortir le pays de son labyrinthe et construire un Etat visant a l'application de ce modele. L'article du Nouvelliste "Et si nous suivons le modele japonais..." ne fait qu'ajouter a la litterature du "Que faire? mais quand va-t-on agir?  

Monday, November 4, 2013

Prediction d'un majeur tremblement de terre en Californie basee sur l'observation de gros serpents de mer

Une vague de récentes observations de regalecs (long serpent de mer ) en Californie pourrait présager un désastre pour l'Etat du Pacifique. Des preuves anecdotiques et le folklore traditionnel corroborent la prediction d'un tel evenement..

Les regalecs habitent les profondeurs sous-marines et sont rarement vus à la surface ou sur la plage . Toutefois durant les dernières semaines deux regalecs ont échoué sur les côtes de la Californie.

Au Japon, il existe une corrélation traditionnelle entre les regalecs et les tremblements de terre qui remonte à des siècles. Le folklore traditionnel japonais rapporte que les regalecs apparaissent a la plage comme un avertissement de tremblement de terre . Ces poissons normalement insaisissables et mesurant jusqu'à cinq mètres de longueur sont dits être des messagers du palais du dieu de la mer .

Bien que les scientifiques n'aient pas correctement étudié la question, il semble y avoir une corrélation entre les observations anecdotiques des regalecs et les grands tremblements de terre. Plus récemment, dans l'année précédant le terrible tremblement de terre du 11 Mars 2011 dans la préfecture de Fukushima qui a tue près de 18.000 personnes , les pêcheurs japonais ont rapporté une éruption d'observations de regalecs . Des rapports a ce sujet ont été faits dès Mars 2010 suite à un important séisme de 8.8 survenu au Chili.

Une explication scientifique possible pourrait être que les poissons d'eau profonde , comme les regalecs , sont plus sensibles aux variations sismiques et aux contraintes , et en quelque sorte répondent à la pression tectonique qui se construit avant un tremblement de terre en apparaissant à la surface.

Est-ce à dire que le temps est compté pour les Californiens ? Il est encore trop tôt pour le dire . Deux observations , tres rapprochées ou pas , ne constituent pas une tendance vérifiable qui peut servir d'avertissement fiable . Même si les apparitions sur les plages correspondent à un tremblement de terre, il est encore impossible de prédire quand et où le séisme va frapper . On ne peut vraiment pas conclure avec assurance qu'un tremblement de terre se produira un jour en Californie. En d'autres termes un tel avenement ne peut qu'etre attribue au hasard.

This 18 foot long oarfish washed ashore on Oct. 13.

Le folklore japonais n'est pas une evidence scientifique en depit de sa correlation avec le tremblement de terre. Cependant on ne peut categoriquement rejeter l'apport du floklore dans la prediction d' evenements sans entreprendre une etude scientifique serieuse.

La semaine dernière, il a été révélé que les nombreuses observations  deYeti (creature ressemblant a l'homme ou un ours) de l'Himalaya pourraient être fondées sur les observations d'une espèce d'ours errant dans la région. La preuve par l'ADN, s'il faut en croire, suggère que les gens de la région ne sont pas nécessairement  hallucines quand ils déclarent qu'ils voient quelque chose.

La sensibilité de certains animaux à des changements sismiques a également été signalée depuis l'Antiquité. Cependant il revient aux scientifiques de demontrer le lien entre le comportement bizarre des animaux et les tremblements de terre. Une grande partie de l'evidence est biaisee et ne peut pas servir pour predire un tremblement de terre.

Cependant il serait intéressant d'observer les côtes de la Californie pour voir si d'autres messagers des profondeurs sous-marines n'emergent pas. S'ils le font, et un tremblement de terre majeur suit dans la prochaine année, alors les scientifiques devraient penser a entreprendre une etude scientique profonde de la question.

Ce article est traduit d'un article redige en Anglais paru dans le site Catholic Online

Saturday, May 4, 2013

Particularites du beton arme

Le beton arme est un element de construction resultant de l'association de l'acier et du beton. Le role de l'acier est de permettre a l'ouvrage de resister aux efforts de traction tandis que celui du beton est de resister aux efforts de compression. Par exemple, dans une piece, dalle ou poutre, la partie superieure est comprimee tandis que la partie inferrieure est tendue. Dans le cas d'un porte-a-faux, d'un balcon ou d'une console, les efforts sont inverses c'est-a-dire que la partie superieure est tendue et la partie inferieure est comprimee.

L'association du beton et de l'acier permet d'obtenir un materiau economique et de grande longevite, sans frais d'entretien.

Les avantages du beton arme sont multiples:

  • Il peut epouser des formes variees
  • Il est monolithique c'est-a-dire qu'il assure la liaison entre dalle, poutres et poteaux.
  • Il resiste aux incendies. 
La longevite du beton depend de deux facteurs:

  • La distance des barres d'acier au coffrage. Celle-ci doit etre de 2,5 cm minimum pour les ouvrages interieurs. Elle varie de 2.5 cm ou 3cm suivant les regions.
  • L'absence de nid de sable ou de gravier.
Composition

La composition du beton doit etre soignee en tenant compte des conditions suivantes. La resistance du beton a l'ecrasement est de 300 kg/cm carre. La contrainte admissible est de 100 kg/cm carre au maximum. Les proportions utilissees pour l'oblention d'une composition convenable de beton sont les suivantes:
2 brouettes de gravier + une brouette de sable + un sac de ciment.
La contenance des engins et outils utilisee dans les chantiers est la suivante:
- une pelle contient environ 5 litres.
- une brouette contient environ 60 litres.
- un seau de macon contient environ 12 a 15 litres
-une caisse a mortier contient environ 40 a 50 litres.

Adherence

L'adherence est la liaison entre le beton et l'armature. Il faut eviter que l'acier soit couvert d'une trop grande quantite de rouille. Certaines asperites ou reliefs a la surface de l'acier favorisent l'adherence. Cependant dans la preparation du beton arme il faut eviter que l'acier soit recouvert de toute couche de peinture, d'huile ou de tout element pouvant empecher l'adherence.

Remarque

Les armatures disposees dans le beton arme ne servent pas seulement a resister aux efforts de traction mais aussi aux dangereux efforts tranchants existant au niveau des appuis. D'ou la necessite d'utiliser des etriers et de relever les barres d'acier dans cette partie de l'ouvrage.


Tuesday, April 16, 2013

Reflexions sur la Reconstruction d'Haiti

Ayiti Kale Je a interviewe des acteurs de la Reconstruction sur trois grands themes:

1) L'aide, dependance et souverainete
2) La Commission Interimaire pour la Reconstruction d'Haiti
3) Les questions de vision, leadership et coordination.

Haiti evoluait dans un cadre de dependance etrangere  acceleree depuis des decennies et l'on ne saurait s'attendre a des resultats positifs dans le cadre d'actions et de plans generes dans ces structures de dependance par des acteurs nationaux et internationaux. Les declarations de certains acteurs nationaux et internationaux interviewes montrent qu'ils critiquent une structure a laquelle ils se sont bien accomodes. Les declarations des acteurs internationaux sont hypocrites dans le sens ou la mise en application de leurs recommandations leserait leurs interets. Quant aux acteurs nationaux en particulier les agents gouvernementaux et ceux qui ont participe a la Commission Interimaire pour la Reconstruction d'Haiti leur hypocrisie s'affirme du fait qu'eux aussi ils ont cautionne des actions nefastes pour le pays en connaissance de cause comme le prouvent leurs declarations. D'ailleurs pourquoi n'ont-ils pas demissione lorsqu'ils se rendaient compte de l'inefficacite et de l'illegitimite de la CIRH.

Aide, dependance et souverainete 

L'aide internationale acceleree depuis le regime de Jean Claude Duvalier a trouve des structures politiques, sociales et economiques pour accomplir ses objectifs qui ne sont autres que l'enrichissement de ceux qui l'octroient. Les pourvoyeurs de cette aide utilisent la pauvrete du peuple haitien et les desirs d'accumulation des richesses des elites economiques et politiques en vue d'accroitre leurs propres richesses. Ils utilisent aussi les structures defaillantes de l'Etat pour controler, affaiblir la souverainete haitienne et imposer des choix politiques et economiques. Apres le depart de Jean Claude Duvalier les Haitiens se sont leurres sur la promesse des pays soit-disant amis d'Haiti que l'instauration de la democratie va ameliorer le sort du peuple haitien. Les leaders haitiens de bonne ou de mauvaise haitien se sont appuyes sur ces acteurs interantionaux pour instaurer cette democratie dont ces derniers deviennent des fossoyeurs en favorisant des coups d'Etat ( 30 septembre 1991 et 2004 contre Jean Bertrand Aristide) et des manipulations du processus electoral pour favoriser leur poulain comme c'etait le cas avec l'election de Michel Martelly au pouvoir. C'est dans le cadre de cette dependance etrangere que s'operaient les plans et actions pour la Reconstruction d'Haiti. Les acteurs politiques de cette communaute internationale ne pouvant garantir une certaine apparence de bienfaisance de l'aide ont juge bon de canaliser l'aide vers les ONG, les acteurs prives, les agences bilaterales et multilaterales et d'autres instances non-etatiques. Cette situation prevalait avant le tremblement de terre et continuait apres. Elle est donc responsable de l'echec d'un quelconque processus de Reconstruction car une entreprise d'une telle envergure ne saurait etre confiee a des entites n'ayant aucun rapport a la defense des interets du pays.

Michelle Oriol, directrice du Comite Interministeriel pour l'Amenagement du Territoire, declarait qu'a travers le monde l'aide internationale ne recolte pas beaucoup de succes. Plus loin elle questionne la responsabilite des dirigeants haitiens dans le cadre du financement du Budget de la Republique d'Haiti par les acteurs internationaux. Les dirigeans haitiens operant sur la dictee de l'international, leur patron, ne peuvent que satisfaire a leur desiderata et se trouvent dans l'impossibilite d'articuler un plan national refletant les interets du peuple haiten. De plus l'aide etan corrompue a la base il faut qu'ils agissent en sorte qu'elle fasse partie du budget de la Republique afin de grossir leur compte personnel et celui de leurs acolytes des differents ministeres. Generalement comme le precise Oriol l'aide internationale ne produit pas de resultats a travers le monde et fonctionnant dans ce contexte ne pourrait qu'engendrer des des degats considerables.

Jean Claude Lebrun, representant du secteur syndical au sein de la CIRH denoncait la main-mise des Etats-Unis dans le processus de la Reconstruction par l'intermediaire de differentes organisations notamment celle de la Fondation Clinton tres influente concernant les decisions relatives a la Reconstruction.

William Kenel Pierre, architecte independant, parle plutot de la Reconstruction de notre dignite, de notre souverainete et de la construction d'une nouvelle structure sociale capable de changer la structure actuelle. Cette nouvelle structure sociale eliminerait la situation de dependance etrangere et favoriserait la construction d'une nouvelle Haiti.

Jean-Marie Bourjolly, ex-membre de la CIRH denonce la corruption des dirigeants et le pouvoir absolu des ONG, de la Banque Mondiale et de l'USAID qui n'ont de compte a rendre a aucune entite haitienne. On ne saurait attendre mieux pour un pays evoluant dans un cadre favorisant l'emprise de l'international et ou l'Etat ne defend pas les interets du peuple haitien.

Commission Interimaire pour la Reconstruction d'Haiti  

Pour Jacues Bougha Hagbe, representant du FMI il existait une CIRH deja en Haiti. Elle est representee par des sous-groupes sectoriels discutant des strategies a adopter concernant des secteurs comme l'education, la sante, la gouvernance, etc entre les bailleurs de fonds et le gouvernement haitien. Donc la CIRH n'etait autre que le reflet d'une structure deja existante.

Jean-Marie Bourjolly denoncait l'inutilite d'un tel organisme dans un pays ou les pouvoirs publics assumaient leurs responsabilites. La CIRH a vu le jour a partir de deux etudes:le Post Desaster Need Assessment (PDNA) pour evaluer les degats et le plan d'Action pour le Redressement et le developpement d'Haiti elabore en mars 2010 pour la reconstruction physique et la refondation d'Haiti. Ces deux plans ont donc l'empreinte des acteurs internationaux sans l'influence notable des dirigeants haitiens. Cette absence de l'Etat haitien va donc contribuer a l'echec du plan de Refondation. La CIRH disparaissait en raison non seulement de son illegalite mais de ses incapacites de par sa nature a satisfaire les desiderata du peuple haitien.

Vision, leadership et coordination

Le tremblement de terre a fourni a la communaute internationale l'occasssion d'accentuer une main-mise deja existante sur le pays et l'abence de vision et de leaderrship des dirigeants haitiens. Le tremblement de terre ne fait que prouver l'existence d'une situation existant depuis tres longtemps auparavant. Les acteurs presents sur place ne faisaient que defendre leurs interets interets individuels sauf ceux du peuple haitien et l'on ne saurait s'attendre a une qelconque coordination entre eux au profit d'Haiti

http://haitigrassrootswatch.squarespace.com/ayiti-kale-je-kreyl/2013/3/26/reflexions-sur-la-reconstruction.html           

Saturday, April 6, 2013

But et types de devis de construction

Le but du devis est de donner une idee raisonnablement precise du cout de la construction

Le but du devis est de donner au proprietaire une idee raisonablement precise du cout de la construction pour l'aider a decider si la construction vaut la peine d'etre entamee, doit etre reduite ou abandonee en tenant compte de la disponibilite des fonds et de potentiels benefices directs et indirects. Les contrats sont souvent accordes avec le versement de la totalite des fonds de telle sorte que l'estimateur puisse l'utiliser pour executer les depenses prevues.

Devis de materiaux

Le devis des materiaux a pour but de determiner la nature et les quantites de materiaux requis pour executer le projet.

Devis de la main d'oeuvre

Le devis de la main d'oeuvre a pour but de determiner le nombre d'ouvriers necessaires dans diverses categories pour executer les travaux durant le temps requis,

Devis de materiels logistiques

Le devis de materiels logistiques permet de determiner  le type et la quantite de materiels necessaires pour executer les travaux.

Devis du temps

L'estimation d'une portion d'un projet ou du projet tout entier et l'experience permettent de determiner le temps necessaire d'execution. Tandis que l'estimation des couts n'entre nullement en compte dans l'execution et la planification d'un projet. celle des materiaux, de la main d'oeuvre, des materiels logistiques et du temps est grandement utile.

Types de devis de construction

Il existe plusieurs types de techniques d'estimation groupes en deux principales categories:

Devis approximatifs

Un devis approximatif est un devis prepare pour obtenir une idee du cout de la construction dans une courte periode de temps.

Devis detailles  

Le devis detaille du cout d'un projet est prepare en vue de determiner les quantites et les couts de chaque element necessaire a l'accomplissement satisfaisant du travail. C'est la meilleure et la plus sure forme de devis. Un devis detaille peut etre prepare suivant les deux methodes suivantes:

Methode de quantites unitaires 

Dans la methode de quantite unitaire le travail est divise en plusieurs unites ou operations. Une  unite de mesure est decidee. La quantite totale de travaux dans chaque element est evaluee suivant une unite de mesure appropriee. Le cout total par quantite unitaire de chaque element est analyse et decide. Le cout total pour l'element s'effectue en multipliant le cout par quantite unitaire par le nombre d'unites.

Par example dans l'estimation du cout des travaux d'un batiment, la quantite de travaux de briques peut etre exprimee en metres cubes. Le cout total (incluant materiaux, main-d'oeuvre, materiels logistiques, frais generaux, benefice) par metre cubes peut etre trouve et ce nombre multiplie par le nombre de metres cubes de travaux de briques donnerait le devis du cout  des travaux de briques. Cette methode a l'avantage que les couts unitaires des differents travaux peuvent etre compares et le cout total peut aisement etre corrige suivant les variations de quantites.

Methode de quantites totales

Dans la methode quantifiee un element de travail est divise suivant les subdivisions: materiaux, main d'oeuvre, materiels logistiques, frais generaux et profits. Les quantites unitaires de chaque clasee de materiaux et de main d'oeuvre est trouvee et multipliee par le cout unitaire. On fait de meme pour les frais generaux et les profits.

Monday, March 25, 2013

Le deboisement et les temperatures extremes peuvent-ils causer un tremblement de terre?

Annie Zaino, une technicienne sismologue repond a ma question dans Quora:

Yves Simon: Le deboisement et les temperatures extremes peuvent-ils causer un tremblement de terre?
Annie Zaino: Je ne suis pas au courant que le deboisement peut causer un tremblement de terre. Il peut causer un glissement de terrain puisque les racines des arbres stabilisent le sol.

Des temperatures extremes comme les oragans, les tornades, les blizzards ne peuvent non plus. Certains effets de changements climatiques peuvent etre associes a une augmentation des activites sismiques dans le futur. Les masses de glace pesent sur la portion de la terre dans laquelle elles se trouvent. La fusion de cette masse de glace peut causer une decharge massive de poids. La portion de la terre peut tres lentement rebondir causant de petits tremblements de terre.

La seule exception a laquelle je puisse penser est liee au mouvement de l'eau. Des tremblements de terre ont ete cause par des barrages. Quand l'eau remplit le reservoir du barrage d'une riviere, soudainement la terre experimente une augmentation drastique de la pression verticale. Ceci peut raisonnablement causer de grands tremblements de terre. Mais je n'ai jamais entendu que des inondations naturelles relatives a une temperature extreme peuvent causer un trmblement de terre.


Sunday, March 24, 2013

Considerations sur le prix de la main d'oeuvre d'une construction

En reference a l'article intitule Metre/Etude des prix d'un projet de construction j'ai fait mention de deux formules pour determiner le cout de la main d'oeuvre d'un projet de construction. Ces deux formules sont: Besoin en M.O = T.U d'ouvrier*Quantite d'O.E et T.U d'ouvrier = T.U d'equipe*le nombre d'ouvriers. Le besoin en M.O (Main d'oeuvre Ouvrier) n'est autre que la quantite d'heures necessaires pour realiser un ouvrage. Il s'obtient donc en multipliant le nombre d'heures requises pour realiser une unite d'ouvrage multiplie par la quantite de l'ouvrage. Voici quelques notions generales qui faciliteront les calculs. L'applicabilite de ces notions varie dans chaque cas. Il est a remarquer aussi que les couts de la construction varient de chantier en chantier et de pays en pays.

Maconnerie

Un bon macon, travaillant pendant 8 heures, fera:
- 2 a 2,5 metres cubes de maconnerie en moellons (pierres)
- 1 a 1,25 metre cubes de maconnerie pour des murs montants, y compris la maconnerie des coins pour ouvertures: portes, fenetres, etc.
-3,5 a 4 metres carres de murettes de 25 cm d'epaisseur
- 6,5 a 7,5 metres carres de murettes de 12 cm d'epaisseur
- 7.5 a 8.5 metres carres de murettes de 6cm d'epaisseur
- 8 a 9 metres carres de murettes en parpaings de 8 ou de 10 cm d'epaisseur
- 7 a 8 metres carres de murettes en parpaings de 15 ou de 20 cm d'epaisseur
- 10 a 15 metres carres de crepissage
- 8 a 12 metres carres de carrelage

Terrassement

Dans un terrain ordinaire, un bon ouvrier peut creuser et rejeter hors du fosse 3 a 3,5 metres cubes de terre. Si le terrain est dur ou argileux il peut faire de 1.5 a 2.5 metres cubes.

Saturday, February 23, 2013

Echec du programme 16/6 de Martelly: l'aide et l'Etat creent des bidonvilles

La Fédération internationale des droits de l'homme (FIDH) et ses organisations membres en Haïti ont présenté mercredi leur dernier rapport sur l'insécurité humaine. La situation est de plus en plus inquiétante, juge la FIDH, qui dénonce le fait qu'un immense bidonville est en train de se créer à l'entrée nord de Port-au-Prince.
« La situation du pays demeure accablante, trois ans après le cataclysme de 2010 », a affirmé, mercredi, Geneviève Jacques, membre de la délégation de la FIDH qui effectue une visite de suivi en Haïti du 22 au 30 janvier. Malgré l'importante mobilisation de la communauté internationale, plus de 350 000 personnes vivent toujours dans des conditions inhumaines et dégradantes dans les camps de sinistrés, souligne Mme Jacques, chargée de mission de la FIDH. « Ce que nous avons constaté en mai dernier et qui se confirme encore maintenant, c'est que la situation se dégrade de plus en plus dans les camps. La saleté, la promiscuité, tout est humiliant pour les familles qui vivent dans ces conditions. »
La chargée de mission, qui en est à son troisième périple dans notre pays depuis la catastrophe, affirme que l'aide offerte aux sans-abri n'a que peu contribué à améliorer leur situation puisque des centaines de milliers d'entre eux vivent toujours dans des conditions extrêmement précaires. D'autant plus que les solutions envisagées et adoptées ne font, pour l'essentiel, que déplacer les problèmes dans le temps et dans l'espace, au lieu de les résoudre définitivement. « On a enlevé des camps du centre-ville, mais les gens sont allés se loger dans des camps beaucoup plus éloignés mais qui sont tout aussi précaires », explique Geneviève Jacques.
Le programme 16/6, donnant 20 000 gourdes à chaque famille pour se loger pendant un an, est un exemple de solution bancale, selon elle. « D'une part, il est très difficile, voire impossible, de loger toute une famille en zone métropolitaine pour 20 000 gourdes pendant un an, dit-elle. D'autre part, qu'est-ce qui va se passer après une année, s'il n'y a pas d'accompagnement ? »
Le rapport de la FIDH pointe également du doigt les camps de relogement de Corail, de Canaan et de Jérusalem, où quelque 120 000 personnes croupissent dans une misère abjecte. Ces camps représentent, d'après Mme Jacques, des solutions tout aussi problématiques. « Les gens sont dans des abris qui ont une durée de vie de 3 ans. Et trois ans, c'est maintenant ! »
« Pas d'eau, pas de toilettes, pas d'électricité, pas de plan d'urbanisation... Si l'on n'y prend garde, un immense bidonville pourrait de se former sur une montagne désertique », prévient-elle, soulignant qu'il s'agit là d'un exemple criant d'absence d'accompagnement et de planification. «C'est d'autant plus scandaleux qu'il y a eu cet espoir qu'après le tremblement de terre, la mobilisation financière de la communauté internationale allait enfin donner l'occasion de reconstruire d'une autre façon.»
Les constructions en dur du Morne-à-Cabri, elles non plus, n'ont pas échappé à l'attention de l'organisme international. « C'est dramatique de voir que 3 ans après le drame, la vulnérabilité et la précarité demeurent, explique-t-elle, disant faire un « constat d'échec ». La faute en est à l'Etat haïtien et à l'absence de gouvernance. »

Les marginalisés de la reconstruction

L'afflux d'aide humanitaire a certainement servi à sauver des milliers de vies, mais n'a pas permis de renforcer la capacité des Haïtiens à prendre en main eux-mêmes la reconstruction de leur pays, selon Jimena Reyes, responsable du Bureau des Amériques à la FIDH. Cette dernière souligne que les graves difficultés de gouvernance de l'Etat et les politiques menées par les divers intervenants externes ont conduit à une triple marginalisation : celle de l'Etat, celle des entreprises haïtiennes et celle de la société civile. Ce qui, selon elle, explique pourquoi le pays n'est pas sorti de la dépendance massive par arpport à l'aide humanitaire et pourquoi la sécurité humaine y reste extrêmement vulnérable.
Les membres de la délégation espèrent que le CRED - la nouvelle instance de coordination de la reconstruction qui doit tenir sa première réunion en février prochain - adopte des solutions durables et inclusives. De concert avec le Centre oecuménique des droits humains et le Réseau national de défense des droits humains, ils appellent à une nouvelle approche de l'aide à la reconstruction qui mettrait la dignité humaine au centre de son action.

Gladimy Ibraïme

Source: le Nouvelliste

Monday, January 21, 2013

Apres 3 ans les camps demeurent les temoins les plus effroyables du drame.

Le 12 janvier 2010 un terrible tremblement de terre detruisit une bonne partie de la ville de Port-au-Prince et de ses environs. Cette catastrophe naturelle a coute la vie a 300.000 personnes. Cependant par la grace divine d'autres ont pu survivre a ce drame effroyable. Face a un Etat irresponsable et incapable ces gens attendaient  la communaute internationale et des volontaires humanitaires a travers le monde qui s'etaient mobilises pour venir en aide a ces gens. Ils ont perdu leurs maisons et dormaient dans la rue. L'aide consistait dans un premier temps a fournir des tentes ou abris provisoires a ces gens. Dans un second temps l'Etat haitien devrait mettre sur pied et appliquer un plan de reconstruction pour les maisons, les batiments publics et prives detruits. C'est ce que signifie la Reconstruction de maniere tres simple bien que l'on pense qu'il faudrait profiter de cette occassion pour rebatir le pays tout entier dans toutes ses composantes.

Face a l'irresponsabilite et l'incapacite de l'Etat les marines americains prennaient le controle exclusif de l'aeroport Toussaint Louverture de Port-au-Prince. Le controle aeroportuaire monopolisait l'aide arrivant des Etats-Unis bien que cette aide vint de toutes parts. De l'autre cote de la frontiere les dominicains s'etait mobilises pour aider une nation voisine. Cette generosite allait se convertir en farce par la suite compte tenu des avantages enormes que la republique dominicaine allait beneficier de ce drame effroyable qui frappa le peuple haitien. En particulier les compagnies dominicaines beneficiaient du privilege d'obtenir de nombreux contrats de Reconstruction grace a la connivence du senateur dominicain Bautista et de l'actuel President d'Haiti Michel Martelly. En effet une journaliste dominicaine Nuria Piera accusait l'actuel chef d'Etat haitien d'avoir recu des pots-de-vin du senateur domincain en vue d'accorder des prerogatives exclusives de contrats de Reconstruction aux compagnies de construction de ce senateur.  La facon dont l'aide d'urgence arriva presageait deja une farce. Beaucoup de gens ne pouvaient pas beneficier de tentes et des besoins de premiere necessite: eau, nourriture, etc. Les victimes construisaient elles-memes leurs abris de fortune comme elles pouvaient avec des toiles, des morceaux de planche et quelques feuilles de toles. Ce spectacle etait visible sur l'une des places publiques de la capitale situee au champs de mars en face du palais national detruit aussi par le tremblement de terre. Les victimes se plaignaient de l'absence d'aide de la part des organismes de secours arrives en sauveur. Entre-temps des conferences internationales se multipliaient a droite et a gauche. Une structure appellee Commission Interimaire de Reconstruction d'Haiti fut creee en vue de coordonner une aide de quelques billions de dollars. Cette Commission fut tres decriee par la suite et actuellement n'existe plus. Les signes avant-coureurs de l'aide d'urgence presageaient le meme sort a la Reconstruction. La communaute internationale s'est enrichie grace aux malheurs du peuple haitien. Le peu d'aide decaisse servait a grossir les salaires et les revenus des organisations internationales et a but non lucratif participant a la distribution de l'aide d'urgence. De fortes sommes d'argent allaient grossir les revenus de nombreuses firmes de construction etrangeres pour faire des etudes sur la Reconstuction durant la presidence de Rene Preval. En particulier la fondation Prince Charles a ete remuneree par de fortes sommes d'argent pour des etudes sur la Reconstruction du centre de Port-au-Prince. D'autres debours ont aussi ete faits concernant un projet de reconstruction au fort national. Ces projets n'ont pas eu de suite. Ces deux exemples ne constituent que quelques-uns parmi tant d'autres etudes realisees par des firmes etrangeres et pour lesquelles elles ont ete remunerees. D'autres compagnies americaines ont vu dans cette catastrophe qui frappa le peuple haitien une occasion pour augmenter leurs chiffres d'affaires. Ces compagnies ont construit des modeles de maison dans la zone d'Orange dans un but humanitaire offrant ces maisons a des locataires necessiteux qui devraient les entretenir pour que de potentiels acheteurs puissent les visiter. En effet ces derniers ayant une fois visite ces maisons et satisfait les firmes peuvent par la suite construire d'autres maisons pour les vendre. Les potentiels acheteurs cibles sont les organisations etrangeres internationales oeuvrant dans le domaine du logement en Haiti. Alors que 400.000  personnes victimes du tremblement de terre continuent a  vivre dans des conditions effroyables ces abris restent vides et les abris construits dans la meme zone sous le nom de 400/100 servent de latrines aux voisins de la zone.

Qu'en est-il de l'action du present gouvernement?. D'abord ce gouvernement elimina le decret du gouvernement Preval declarant d'utilite publique le centre ville de Port-au-Prince. Ce gouvernement fait aussi la publicite d'avoir deloge plus d'un demi-million de persones des camps. Cependant pour le secretariat de la plateforme des organisations de droits humains ces actes de relogement ne constituent qu'une "eviction en douceur". En effet plusieurs personnes delogeant les camps ont ete contraintes de force par le gouvernement. C'est le cas de plusieurs camps notamment celui de la place de Jeremie. Le programme 16/6 du gouvernement donnait une allocation de 20.000 gourdes (470 dollars americains) aux participants pour affermer  des maisons. En effet ces derniers declaraient que compte tenu du cout exagere de la vie il est difficile de trouver avec cet argent une maison pour loger une famille. De plus le gouvernement n'est pas en mesure de dire ou vivent les personnes deguerpies. Guerline, membre de l'organisation Frakka declara que le gouvernement ne fait que gerer les zones qui "genent leurs yeux". "C'est une gestion de facade", declare-t-elle. Entre-temps les deplaces vivant actuellement dans les camps continuent de mener une vie terrible. Les balles, les gaz lacrymogenes ne constituent que leur seul espoir declaren l'un d'entre eux. De leur avis le president actuel n'a pas satisfait les promesses electorales. Pour le Frakka et la plateforme des organisations des droits humains le relogement des deplaces devrait desormais commencer en identifiant des terrains situes en de hors de la capitale haitienne. Ces terrains devraient servir a la construction de quartiers modernes executes suivant un plan d'action incluant la participation des personnes concernees. Pour la majorite des Haitiens la Reconstruction n'a pas encore commence . De nombreux observateurs et analystes voient dans le spectacle se deroulant durant ces trois ans celui de cynisme, de gaspillage, de corruption. Les maisons construites par le gouvernement ont ete decriees. Quelques-unes des maisons construites a Zorange a la Croix-des- bouquets servent de latrines aux habitants de la zone. Celles situees a Morne-a-cabrits ne constituent que de petites cahutes et ressemblent a de petites tombes.

Lire aussi: Haiti-seisme trois ans: ...
http://www.touthaiti.com/touthaiti-actualites/1669-haiti-new-york-times-expose-un-immense-gaspillage