There was an error in this gadget
Le but de ce blog est d'eduquer et de discuter a propos des desastres naturels avec un focus sur l'activite et la vulnerabilite sismique, de reporter des informations generales relatives au tremblement de terre d'Haiti du 12 janvier 2010 et aux tremblements de terre du monde. Il met l'accent sur les efforts de reconstruction d'Haiti et la necessite d'utiliser des techniques de conception des structures de batiments et construction parasismique dans la construction des infrastructures physiques.

Haitilibre.com / Les dossiers

Saturday, January 21, 2012

Rapport sur le processus de rehebergement des personnes deplacees deux ans apres le tremblement de terre

Deux ans apres le tremblement de terre de Janvier 2010 le gouvernement n'a pas de plan global pour resoudre le probleme de rehebergement des personnes vivant sous les tentes. En effet pres de 519.000 haitiens vivent encore sous les tentes et baches dans 758 camps pricipalement dans l'aire metropolitaine de Port-au-Prince et la moitie des debris n'a pas encore ete amassee. Le probleme d'acquisition de terrains pour construire des maisons pour les victimes du tremblement de terre est complexe. Il n'y a vraiment pas de plan de cadastre et le gouvernement n'a pas fait d'efforts pour identifier les terrains de construction ou pour resoudre les problemes poses par ces derniers.

 D'octobre 2011 les agences humanitaires ont construit 96.000 abris provisoires, 4.600 nouvelles maisons et repare 6.600 selon un rapport d'Oxfam. Mais les 96.000 abris provisoires construits risquent de se transformer en abris permanents. Une enquete devrait etre menee sur ces maisons construites et reparees pour juger de la surete de la construction tant au point de vue du respect des normes de construction en vigueur que des normes parasismiques et cycloniques. Les abris provisoires construits sont en majorite en bois, sont relativement couteux et ne peuvent  resister qu'a quelques saisons feroces de cyclones.

Entre-temps 126.000 personnes deplacees confrontent des menaces de deguerpissement force. Les proprietaires de terrains prives veulent des revenus de loyer et les gouvernements municipaux considerent les tentes comme des reperes de bandits. Le gouvernement central n'a pas de plan pour compenser les proprietaires de lots de terre afin que les personnes logees puissent y demeurer jusqu'a une relocalisation permanente.

La Reconstruction fonctionnne a pas de tortue  


Le processus de Reconstruction a marche lentement et pas tres effectivement. Le gouvernement actuel fait des promesses de rehebergement des personnes deplacees mais son plan d'execution a ce sujet n'est pas connu et il n'engage pas la population dans la direction du processus de reconstruction. Les pays donateurs ont contribue a la lenteur de la Reconstruction et durant l'annee 2010-2011 seulement 43% des $4.6 billions promis ont ete verses. De plus l'experience de la Commission Interimaire pour la Reconstruction a ete un echec.

Le gouvernement actuel demeure hesitant a exproprier les terres pour construire de nouvelles maisons. Sa priorite actuelle est la relocalisation de 30.000 personnes vivant dans six camps localises dans les places publiques de Port-au-Prince. Ces personnes viennent de 6 quartiers pauvres de la capitale. De plus 28.000 personnes vivant dans des maisons endommagees beneficieront du programme 16/6 qui accorde un don de $500 aux actuels locataires et $3.500 aux proprietaires pour reparer leur maison et permettre  aux locataires revenus d'y demeurer sans payer de loyer pendant une periode de deux a cinq ans. Le gouvernement se chargera de l'evaluation des maisons repareees. Le gouvernement ne dispose que $36 millions des $78 millions devolus a ce projet et les pays donateurs ont verse moins de la moitie des $97 millions promis pour l'annee 2011.

Haiti a besoin d'un plan clair de logement et de rehebergement avec un calendrier d'actions pour la relocalisation complete et permanente des personnes vivant sous les tentes. Le gouvernement ne doit pas s'enorgueillir d'avoir permis a certaines personnes deplacees de ne plus vivre sous les tentes quand bon nombre de ces personnes ont ete deguerpies des camps de force ou amiablement sans qu'on connaisse si elles soient relogees dans des abris decents ou non. Il ne s'agit pas de vider les camps mais que les personnes relocaliseees aient des conditions de logement et de vies plus decentes comparativement a la situation infernale vecue dans les camps de concentration. De plus la question d'abris provisoires doit etre posee autrement ils deviendront des abris permanents. De plus le gouvernement a refuse d'engager l'expertise de l'Entreprise Publique de Promotion des Logements Sociaux mais celle-ci s'est revelee efficace dans la construction de maisons capables de resister aux severes intemperies.

Le gouvernement doit accelerer le processus de la Reconstruction et permettre aux Haitiens de participer a la planification, la direction et l'evaluation du processus de Reconstruction. Le gouvernement doit creer une agence nationale de Reconstruction pour remplacer la Commission Interimaire de Reconstruction. Il doit aussi etablir ou revitaliser les mecanismes de coordination locaux et nationaux. Il doit impliquer, consulter, engager et communiquer avec les Haitiens en vue d'etablir un plan de deveveloppement et de Reconstruction humanitaire et equitable. Il doit etablir un plan clair de Reconstruction pour la construction de nouvelles maisons, la reparation des maisons existantes, le demolissement des batiments severement endommages et la reconstruction de ces derniers, la resolution du probleme des terres, un budget, un calendrier d'actions pour la relocalisation rapide et effective des deplaces. Il doit aussi eviter les problemes de deguerpissement des lots de terre en resolvant le conflit entre les proprietires et les envahisseurs. Un tel probleme ne pourrait etre resolu qu'en offrant a ces derniers des terrains publics pour construire efficacement ou construire des logements sociaux. Offrir des espaces publics aux gens de faibles revenus por construire leur propre maison sans la subvention et la supervision des organismes d'Etat responsables c'est encourager la bidonvillisation, la pauvrete et la planification de degats materiels et humains comparables a ceux vecus lors du tremblement de terre du 12 Janvier 2010. Le gouvernement doit gerer efficacement l'aide internationale, chercher des moyens creatifs de financement interne et de realisation des projets nationaux de developpement et de Reconstruction. L'Etat doit activement combattre la corruption et exiger aux redevables de payer les taxes. De plus il ne faut pas compter uniquement sur des millions pour realiser certaines choses. L'experience a montre que ces millions reviennent a leurs donateurs. L'engagement ds ressources humaines et materielles nationales peuvent compenser des millions que le pays attend et qui ont des effets devastateurs. L'Etat doit regulariser les organisations internationales et non-gouvernementales operant dans le pays et c'est le role du Parlement de voter des lois y relatives.  

No comments:

Post a Comment