There was an error in this gadget
Le but de ce blog est d'eduquer et de discuter a propos des desastres naturels avec un focus sur l'activite et la vulnerabilite sismique, de reporter des informations generales relatives au tremblement de terre d'Haiti du 12 janvier 2010 et aux tremblements de terre du monde. Il met l'accent sur les efforts de reconstruction d'Haiti et la necessite d'utiliser des techniques de conception des structures de batiments et construction parasismique dans la construction des infrastructures physiques.

Haitilibre.com / Les dossiers

Friday, January 13, 2012

La Republique Dominicaine tire des lecons du tremblement de terre en Haiti mais Haiti tire-t-elle des lecons d'autres pays qui ont ete ravages par les tremblements de terre?

En plus de l'ile d'Haiti la seconde  des plus grandes iles des Caraibes, Haiti et la Republique Dominicaine partagent un autre element commun: les failles sismiques.Les deux nations ont une longue histoire de tremblements de terre en plus de leur vulnerabilite aux cyclones. Tandis qu'Haiti continue de se recouvrir lentement du tremblement de terre catastrophique qui devasta la nation il ya deux ans, sa voisine la republique Dominicaine s'efforce de mieux se preparer contre les desastres futurs.
Au-dessous de la surface de la terre attractive et tropicale se trouvent deux grandes majeures failles sismiques qui preoccupent les experts en desastres naturels. La faille septentrionale du jardin de bananes d'Enriquillo a ete initialement crue comme etant la cause du tremblement de terre qui ravagea une grande partie de la capitale. On se soucie que cette faille puisse produire un nouveau tremblement de terre.    

La faille Septentrionale traverse aussi les deux pays. Bien qu'il ait ete tranquille durant les decades recentes, les experts pensent qu'il merite une certaine attention puisqu'une reduction d'activite peut suggerer un emmagasinage d'energie et un potentiel tremblement de terre dans le futur.  

Environ un des dix tsunamis oceaniques generes durant les 500 dernieres annees survint dans les Caraibes. En 1910 un tremblement de terre violent detruisit une grande partie du sud de la Republique Dominicaine incluant les provinces de Barahona, Azua et San Cristobal. Le tremblement de terre d'Haiti de 2010 genera un tsunami de 2 cm se propageant jusqu'a Santo Domingo, a une distance equivalente a 7 heures de traffic d'automobile de son epicentre a l'ouest de Port-au-Prince. Le 5 janvier de cette nouvelle annee un tremblement de terre de magnitude 5.3 frappa la Republique Dominicaine avec un epicentre situe a 34 milles ouest de la capitale Santo Domingo.   

Contrairement aux cyclones qui interviennent par saisons regulieres, les grands tremblements de terre surviennent apres de longues periodes du temps a la suite de plusieurs generations. C'est la raison pour laquelle en depit de l'enormite des pertes de vies humaines, les tremblements de terre disparaissent graduellement de la memoire collective avec tres peu de connaissances transmises sur la facon de reagir et de sauver des vies. 

" Nous nous concentrons sur les desastres sismiques precisement parce qu'il ya tres peu de gens ayant des experiences a ce sujet et cela les rend plus vulnerable alors qu'il n'y a personne pour leur dire ce qu'il faut faire", declare Daniel Stothart, Conseiller en Management de Desastre National du Plan International de l'organisation des droits de l'enfant dans la Republique Dominicaine

Le Plan a travaille dans la Republique Dominicaine depuis 1987 et a conduit des programmes de reduction des risques de desastres dans differentes provinces du pays durant une periode de plus de quatre ans. La participation des communautes, specialement les enfants et les jeunes est au centre de l'approche du Plan.


Dans une ecole d'Azua l'exercice de protection contre un tremblement de terre se pratique a merveille. Un professeur sonne une alarme indiquant des secousses sismiques. Immediatement les enfants se refugient sous leur bureau et se tiennent en position de defense. Quand le professeur annonce que les secousses ont cesse une annonce publique est faite et les enfants s'assemblent en ligne sur le terrain de jeu a l'exterieur. 


Des enfants comme Moise age de 9 ans ont ete entraines pour sauver leur propre vie et celle des autres durant les tremblements de terre. "Je n'ai jamais experimente un tremblement de terre aussi bien qu'aucun de mes parents ou amis. Mais maintenant je sais ce que je dois faire et comment reagir si cela arrive, " declare-t-il. Tous les eleves et le corps professoral de l'ecole Proyecto 2C participent a des exercices reguliers facilites par les volontaires du Plan. En plus de l'entrainement recu les enfants recoivent un materiel d'apprentissage facile, quelquefois sous forme de jeu, pour apporter a la maison et partager avec leur famille.   

"Riskland" est un de ces jeux, ou les joueurs apprennent ce qu'ils peuvent faire pour reduire les impacts d'un desastre en repondant aux questions relatives a differents scenarios de desastres. Les joueurs produisent leur reponse a ces scenarios. Les questions et les regles du jeu peuvent etre adaptees aux conditions specifiques de chaque communaute.

"Il est tres important que les enfants et les parents recoivent l'entrainement. Je sais que les enfants et les jeunes de mon ecole sont mieux informes et prepares que beaucoup d'adultes sur la facon de reagir aux situations de desastre. Ce qui est encore mieux c'est qu'ils transmettent l'enseignement a leur famille", declare le directeur de l'ecole Jose Nicolas Diaz. 

Des approches engageant le communautes pour minimiser l'impact des desastres sont importantes en Republique Dominicaine ou une grande partie des 10 millions d'habitants est vulnerable au risque sismique du a une planification inadequate et aux constructions de maisons peu resistantes. Construction de mauvaise qualite, manque d'acces a l'eau potable, les difficultes du transport public, la contamination des resources naturelles sont quelques-uns des plus grands defis que confrontent les communautes dans leur vie quotidienne entravant leur capacite a confronter les desastres naturels. A la fin de l'annee nous nous proposons d'atteindre 16000 personnes dans les regions urbaines telles Barahona et Villa Central faisant partie du programme de DIPECHO (le programme de preparation contre les desastres du departement d'aide humanitaire de la Commission Europeeenne) visant les risques sismiques, declare Stothart. La concentration dans les centres urbains est principalement due au risque majeur pose par la forte densite de la population et une planification inadequate des constructions.  Disposant de maigres resources de l'Etat pour se preparer contre les desastres ce sont des jeunes comme Junior Nunez age de 19 ans qui jouent un role de premier plan dans la reduction  du risque des desastres. Etudiant en Droit Junior a ete un volontaire du Plan pendant deux ans et passe presque tout son temps libre a animer des seances communautaire dans les villages sur l'entrainement et l'information des desastres naturels. Equipe d'une walkie talkie il est en communication constante avec la force locale de defense civile. "Je ne fais que diffuser la connaissance acquise par Plan au cours des annees", dit-il. "Je sais que les communautes doivent se proteger contre les desastres et qu'une action rapide peut sauver des vies".

No comments:

Post a Comment