There was an error in this gadget
Le but de ce blog est d'eduquer et de discuter a propos des desastres naturels avec un focus sur l'activite et la vulnerabilite sismique, de reporter des informations generales relatives au tremblement de terre d'Haiti du 12 janvier 2010 et aux tremblements de terre du monde. Il met l'accent sur les efforts de reconstruction d'Haiti et la necessite d'utiliser des techniques de conception des structures de batiments et construction parasismique dans la construction des infrastructures physiques.

Haitilibre.com / Les dossiers

Saturday, July 7, 2012

Haiti-Environnement: Demolition au Morne l'Hopital

Il apparait generalement que l'Etat bourgeois se comporte toujours comme demagogue en faisant semblant de satisfaire les interets des masses populaires. L'Etat devrait en principe aider les citoyens  a satisfaire leurs besoins primaires, secondaires et tertiares etant donne que les citoyens individuellement ou en groupe n'ont pas les capacites de mettre les structures adequates en vue de la realisation de ces objectifs. Ce role apparait naturel dans la mesure ou l'Etat detient cette prerogative des citoyens. En assurant la securite de tous les citoyens, creant des infrastructures, collectant des taxes, fournissant des services de base a tous l'Etat devrait se pencher sur le sort des plus demunis non pas de maniere demagogique et humiliante mais en les aidant a se relever de leur etat lamentable. L'Etat ne devrait pas se comporter en paternaliste a des fins electorales. Certes des leaders exemplaires peuvent etre reconnus et veneres pour leurs accomplissements envers les masses populaires mais ils ne devaient pas pour autant etre paternalises. Malheureusement en Haiti on est toujours pret a acclamer des leaders demagogiques qui faillent a leur role en jetant de l'argent par terre au peuple comme des chiens ou en exhibant la plus grosse demagogie par des cadeaux d'automobiles ou de motocyclettes a une poignee de gens alors que la majorite croupit dans la misere la plus abjecte. Je fais cette introduction tout simplement pour souligner le caractere demagogique de l'Etat haitien dans la gestion du dossier du morne l'Hopital. On peut lire le libelle du projet de demolition des maisons du morne l'Hopital concu en trois paragraphe dans la derniere edition du journal le Matin comme suit:


"Le projet

Plus de 50 mille maisonnettes couvrent le Morne de l'Hôpital, s’étendant de Pétionville à Carrefour, en passant par Port-au-Prince. Y vivent plus de 246 mille personnes. Au cours des dernières décennies, les constructions anarchiques se sont poursuivies dans l’indifférence totale des autorités constituées. Habitant au flanc de la montagne, les gens sont exposés à toutes sortes de menaces. Parfois, ils figurent parmi les premières victimes des catastrophes naturelles. C’est pour prévenir un drame de grande ampleur que le gouvernement Martelly/Lamothe dit vouloir les déplacer.

Selon la première étape du projet, 200 sur un total de 450 maisonnettes seront détruites. Le secrétaire d'État à l'Environnement fourbit ses armes dans ce dossier perçu comme une patate chaude. Pierre André Gédéon est pressé. Il veut entamer la démolition « des constructions anarchiques au morne de l'Hôpital ». Un délai de quinze jours est accordé aux habitants pour vider les lieux.

Mille deux cents personnes bénéficieront d'un emploi à court terme, dans le cadre de ce projet de démolition. Un espace serait disponible pour les riverains, qui recevront, dans un premier temps, une somme de 100 mille gourdes. Ensuite, ils recevront entre 20 et 25 mille gourdes. Évasif dans ses interviews, le secrétaire d’État est peu pressé d’informer où ces personnes seront logées. « Nous travaillerons à l’identification des sites devant les recevoir », a-t-il seulement indiqué."

L'analyse du premier paragraphe de ce clip permet de comprendre que le morne l'hopital fait face a toutes sortes de menaces: naturelles ou non. Le journal pecise que le gouvernement veut demolir les habitations pour "prevenir un drame de grande ampleur" sans preciser la nature de ce drame. La non precision de ce drame peut signifier que le morne l'Hopital est devenu un repere de bandits et que les habitants font face a une veritable menace d'insecurite physique. De toute facon une telle menace ne se previent pas par la destruction de maisons. Donc la decision de detruire des maisons a ete prise parce qu'elles constituent une menace pour l'environnement et la vie des personnes qui y habitent.

Les deux autres paragraphes montrent l'enthousiasme du secretaire d'Etat a l'Environnement a realiser ce projet, le nombre de maisons qui seront detruites et une promesse d.argent a ces gens en contrepartie de ces maisons detruites. Cet acte demontre l'irreverence la plus totale de l'Etat envers une population qu'elle represente. Cela parait insense quand l'Etat vient vous dire que votre maison serait detruite apres avoir ferme les yeux sur une telle situation deconcertante. L'Etat  ne devrait pas en premier lieu permettre la construction de ces maisons. L'Etat est responsable de la bidonvillisation d;une capitale devenue surpeuplee. Ce surpeulment pousse les gens a construire n'importe ou: dans les ravins, le flanc des mornes, etc. Etant donne que l'Etat est responsable d'une telle situation son role devrait etre de commencer a concevoir un plan d'urbanisme. Dans ce plan devraient etre concues des maisons pour loger des personnes vivant dans des abris representant une menace pour l'environnement, la sante et le confort des habitants de tels quartiers. La Reconstruction devrait permettre a l'Etat d'eliminer la bidonvillisation et les menaces decoulant des catastrophes naturelles. En effet l'Etat ne fait que reproduire le meme shema utilise pour delocaliser les personnes vivant sous les tentes. En voulant demagogiquement delocaliser les personnes vivant sous les tentes et proteger l'environnement l'Etat ne fait que generer de nouvelles menaces aux catastrophes naturelles. En effet ces gens avec la maigre pitance allouee vont construire de nouvelles maisonnettes reproduisant le shema qu'on veut eviter.

Ce projet a souleve de fortes protestations des habitants de la zone. En effet une manifestation composee de personnes venat de plusieurs regions du morne l'Hopital a ete reprimee par la MINUSTAH. Une organisation denomme FRAKKA a reagi contre cette decision de l'Etat. Cette organisation declarait que l'Etat est responsable de cette situation dont il ne fait qu'encourager par le biais du programme 16/6. L'organisation cite le cas de Canaan representant un shema de rebidonvillisation des quartiers detruits apres le tremblement de terre sur cette portion de terre. Les protestataires du morne l'Hopital se proposent de joindre a l'organisation FRKKA en vue de traduire l'Etat en justice.

A lire aussi:




  

No comments:

Post a Comment