There was an error in this gadget
Le but de ce blog est d'eduquer et de discuter a propos des desastres naturels avec un focus sur l'activite et la vulnerabilite sismique, de reporter des informations generales relatives au tremblement de terre d'Haiti du 12 janvier 2010 et aux tremblements de terre du monde. Il met l'accent sur les efforts de reconstruction d'Haiti et la necessite d'utiliser des techniques de conception des structures de batiments et construction parasismique dans la construction des infrastructures physiques.

Haitilibre.com / Les dossiers

Tuesday, February 14, 2012

Le tremblement de terre du 12 janvier 2010 serait-il le debut d'une serie de tremblements de terre susceptibles d'intervenir en Republique d'Haiti et en Republique Dominicaine?

Durant le mois de Janvier 2012 au moins deux tremblements de terre ont frappe la Republique Dominicaine. Ces evenements ont incite William Bakun de l'Institut Geologique Americain (USGS) a affirmer selon une etude anterieure que l'ile d'Haiti (Republique d'Haiti et Republique Dominicaine) serait sujette a une serie de tremblements de terre dont le premier serait le tremblement de terre du 12 janvier 2010 qui ravageait Port-au-Prince et quelques villes du departement de l'Ouest ( etude: Significant Earthquakes on the Enriquillo Fault System, Hispaniola, 1500-2010: Implications for Seismic Hazard, William H. Bakun, Claudia H.Flores, and Uri S Ten Brink). Cette prediction est-elle concordante avec une etude concluant que la faille d'Enriquillo n'est pas responsable du tremblement de terre du 12 janvier 2010 mais plutot que la faille de Leogane le serait ? Une telle prediction supposerait que le tremblement de terre du 12 jqnvier 2010 serait cause par la rupture de la faille d'Enriquillo. Examinons les resultats des etudes sur ce sujet pour determiner la semblance ou  non-semblance de veracite concernant cette prediction.

Initialement les scientistes croyaient que le tremblement de terre du 12 janvier 2010 etait la consequence de la rupture de la faille d'Enriquillo mais le geophysicien americain Gavin Hayes de l'institut Geophysique Americain (USGS) conjointement avec ses collegues de l'Institut Technologique de Californie ( California Institute of Technology) et de l'universite de Texas a Austin utilisaient une combinaison d'obervations sismologiques, de donnees geologiques et de mesures geodesique satellitaires pour determiner la cause du tremblement de terre. La modelisation des elements de la surface de deformation a permis a l'equipe scientifique de determiner que la faille de Leogane fut le responsable de la catastrophe terrifiante du 12 janvier 2010.

D'autre part l'apport du geophysicien Eric Calais qui etudie la region depuis 20 ans est considerable. Ses rapports ont ete concluants a cet effet. Selon lui l'epicentre du tremblement de terre etant situe a 60 km de la capitale faisait croire que la faille d'Enriquillo etait la cause de l'evevenement sismique mais le manque d'indices de rupture en surface et de la vitesse du mouvement de la faille a permis d'ecarter cette conclusion. Il  faudrait donc se diriger vers une autre region pour decouvrir le coupable. L'emergence des coraux du cote de la mer de leogane a dirige le geophysicien sur la piste de le decouverte de la cause du tremblement de terre. Dans cette region la surface de la terre s'est remontee de quelques centimetres, ce qui a permis l'emergence des coraux a la surface. Cet evevenement a permis d'examiner la faille de Leogane ou l'on a decouvert qu'une portion de cette faille avait rompu provoquant le tremblement de terre du 12 janvier 2010. Selon le rapport du geophysicien Eric Calais, la faille d'Enriquillo n'a pas bouge et continue d'accumuler de l'energie et peut causer un tremblement de terre dans le futur. Donc la faille d'Enriquillo n'a pas cause de tremblement de terre le 12 janvier 2010. Rergardons ci-dessous le reportage video de Eric Calais:

Maintenant examinons les conclusions de l'etude : Tremblements de terre significatifs sur la faille d'Enriquillo, 1500-2010: Implications pour la menace sismique ( Significant Earthquakes on the Enriquillo Fault System, Hispaniola, 1500-2010: Implications for Seismic Hazard). Les conclusions les plus importantes pour cet article sont les suivantes:

1. Une serie de tremblements de terre de la faille d'Enriquillo au 18e siecle commencait avec le tremblement de terre du 9 Novembre 1701 pres de l'endroit du tremblement de terre du 12 janvier 2010. Les rapports de secousse de ce tremblement de terre sont similaires a ceux du tremblement de terre du 12 janvier 2010.
3. Une serie d'importants tremblements de terre se deplacant de l'est vers l'ouest commencait avec le tremblement de terre du 18 octobre 1751 pres de l'extremite est de la faille d'Enriquillo en Republique Dominicaine, suivie du tremblement de terre du 21 Novembre 1751 pres de Port-au-Prince, Haiti et celui du 3 juin 1770 a l'ouest  de la rupture du 12 janvier 2010.
4. A part des tremblements de terre du 18e siecle et du 12 janvier 2010 il n'y a pas eu de tremblements de terre siginificatifs intervenus apres le 16e siecle.
5. Le tremblement de terre du 12 janvier 2010 peut marquer le debut d'un nouveau cycle d'importants tremblements de terre sur la faille d'Enriquillo apres 240 ans de passivite sismique.
6. La faille entiere d'Enriqullo parait sismiquement active. Haiti et la Republique Dominicaine doivent se preparer pour des tremblements de terre devastateurs de la faille d'Enriquillo.

La conclusion 2 a ete omise parce qu'elle n'est pas necessaire dans cet article. La conclusion 5 implique que le tremblement de terre du 12 janvier 2010 serait cause par la faille d'Enriquillo. Or nous savons que tel n'a pas ete le cas. Donc on peut conclure que le tremblement de terre du 12 janvier 2010 n'est pas le premier de la serie a frapper les deux pays puisque ce tremblement de terre n'a pas ete cree par la faille d'Enriquillo. Cependant il serait prudent de considerer la conclusion 6 concernant l'eventualite d'autres tremblements de terre dans la Republique d'Haiti et la Republique Dominicaine. Les etudes sismologiques ont ete concentrees sur la faille d'Enriquillo. Qu'en est-il de la faille septentrionale n'ayant pas produit de tremblements de terre significatifs depuis plus d'un siecle. Quelles sont les eventuelles menaces de la faille de Leogane et de celles des autres failles secondaires decouvertes? Qu'en est-il d'autres failles non decouvertes? Ne pourrait-on pas faire beaucoup plus de recherche sur l'histoire des tremblements de terre en Haiti qui pourrait permettre de decouvrir des failles peut-etre dormantes durant des millenaires?

No comments:

Post a Comment